Conformité RGPD : 300 contrôles en 2019 sur près de 4 millions d’entreprises en France !

On peut alors vite conclure sur l’idée qu’avoir un contrôle Cnil est d’une probabilité infime. Mais le risque subsiste et souvent la surprise du contrôle laisse l’heureux élu pris au dépourvu : Forme de contrôle, en ligne, sur place, sur pièces. Quelle attitude adoptée ? #cnil #contrôle En savoir plus sur les contrôle en 2019

En 2020, en complément des contrôles faisant suite à des plaintes, à des sujets révélés dans l’actualité ou à des mesures correctrices, la CNIL a axé son action de contrôle sur 3 thématiques prioritaires en lien avec les préoccupations quotidiennes des Français : les données de santé, la géolocalisation pour les services de proximité ainsi que les cookies et autres traceurs.

Comment s’y préparer en amont dans le cadre de la mise en conformité de son entreprise en se faisant accompagner d’un DPO externe ?

Auditer le niveau de conformité sans rien oublier, tenir à jour un registre dans la frénésie de l’activité de l’entreprise, répondre aux collaborateurs qui s’interrogent sur la légitimé de leurs traitements de données, vérifier la conformité RGPD de ses sous-traitants , …

Adopter un DPO !

En tant que “chef d’orchestre” de la conformité en matière de protection des données au sein de l’organisme qui nous a désigné, nous sommes principalement chargé :

  • d’informer et de conseiller l’organisme qui nous a désigné, ainsi que ses employés ;
  • de contrôler le respect du règlement et du droit national en matière de protection des données ;
  • de conseiller l’organisme sur la réalisation d’une analyse d’impact relative à la protection des données et d’en vérifier l’exécution ;
  • être contacté par les personnes concernées pour toute question ;
  • de coopérer avec la CNIL et d’être son point de contact.

Contacter nous

error: Content is protected !!